Immobilier francilien : 56 m² de surface médiane pour les appartements, 102 m² pour les maisons

publié le 25/07/2017

Selon une étude des Notaires de Paris-Ile-de-France, la surface médiane d’un appartement en Ile-de-France est de 56 m² en 2016 contre 102 m² pour une maison.
En 20 ans, la surface des appartements mis en vente dans la Région n’a pas évolué alors que celle des maisons a augmenté de 6%, passant de 96 m² en 1996 à 102 m² en 2016.

Voici quelques données à retenir sur les surfaces des logements en Ile-de-France.

La surface des appartements augmente avec l’éloignement à Paris

En 2016, la surface médiane d’un appartement est de 46 m² à Paris contre 61 m² en Grande Couronne et jusqu’à 64 m² dans les Yvelines.

La surface médiane des appartements la plus petite hors Paris est en Seine-Saint-Denis

La situation en Petite Couronne est comme souvent intermédiaire, avec des surfaces proches de la Grande Couronne notamment dans les Hauts-de-Seine (59 m²). Hors Paris, c’est en Seine-Saint-Denis que la surface médiane est la plus petite (54 m²).

Une surface médiane des maisons entre 100 et 103 m²

En 2016, la surface médiane d’une maison est de 100 m² en Petite Couronne contre 103 m² en Grande Couronne, l’écart est donc minime. Ce n’est donc pas l’éloignement à Paris qui est le déterminant de la surface mais davantage l’emplacement de la maison.

Les maisons les plus grandes sont situées dans l’ouest francilien

Outre le cas anecdotique de Paris et ses 130 m² de surface médiane pour une maison, c’est dans les Hauts-de-Seine, département le plus cher hors Paris, que la surface des maisons est la plus importante (115 m²) et en forte hausse depuis 1996. Suivent les Yvelines (112 m²) également en sensible hausse, dans un marché qui est de loin le plus cher de la Grande Couronne.

La Seine-Saint-Denis se distingue avec une surface médiane des maisons en-deçà des autres départements (92 m²), malgré une hausse en 20 ans.

L’écart de surface selon les secteurs est supérieur pour les grands logements

Les surfaces médianes des maisons selon le nombre de pièces sont assez homogènes d’un secteur à l’autre, excepté pour les grandes maisons de 7 pièces : 147 m² en Banlieue contre 165 m² à Paris.

Les spécificités du marché parisien : studios et 2 pièces plus petits qu’ailleurs mais représentant 2/3 du marché

Le marché parisien montre à nouveau sa spécificité pour les appartements : si les surfaces médianes y sont moindres que dans le reste de la Région pour les studios et les 2 pièces, qui représentent près de 60% du marché de la Capitale, les appartements de 4 et 5 pièces y sont peu nombreux mais bien plus grands (113 m² contre 97 m² en Grande Couronne).

Consultez les dernières études immobilières des notaires franciliens :

•    Durée de détention des biens immobiliers en Ile-de-France (cliquez-ici)
•    Chambres de service à Paris et en Ile-de-France : volumes et prix (cliquez-ici)
•    Prix à Paris et en Ile-de-France selon la taille du logement (cliquez-ici)


 

publié le 25/07/2017
Voir aussi
Volumes et prix à fin mai 2017
publié le24/07/2017
Immobilier francilien : la croissance des ventes et des prix se poursuit en se modérant
publié le24/07/2017